Journe de la libert de la presse : vnement au sige de l’ONU New York

JPEG

Cinq ans et demi aprs l’adoption, par la Conseil de scurit, de la rsolution 1738 sur la protection des journalistes dans les conflits arms, le sujet reste d’une actualit dramatique. Malgr les constants rappels du Secrtaire Gnral des Nations Unies et du Rapporteur Spcial sur la promotion et la protection du droit la libert d’opinion et d’expression respecter la rsolution 1738, des journalistes continuent encourir de graves dangers dans des situations tumultueuses et payer un prix trs lev pour faire leur mtier.

L’enjeu est d’ampleur. Chaque fois que les journalistes et la presse sont viss, c’est la libert d’informer et d’tre inform qui est menace. Le but des auteurs de ces attaques est de gagner la guerre des images. Il ne s’agit pas seulement d’une grave violation des rgles du droit internationale humanitaire mais galement d’un affront aux valeurs humaines universelles. L’intensification des attaques commises contre les journalistes, les professionnels des mdias et le personnel qui les assiste exige une raction de la part de la communaut internationale.

La France et la Grce, qui sont l’origine de la rsolution 1738, estiment qu’un travail de suivi de cette rsolution doit tre mis en marche afin de faire face la rsurgence rcente de la violence contre les professionnels de l’information. Plus particulirement, il serait opportun d’examiner les racines du phnomne et de dresser un bilan de l’application de la rsolution depuis son adoption. Paralllement, il convient de dbattre de l’impunit des auteurs et d’essayer de voir comment l’application de la rsolution pourrait tre renforce.

A cette occasion, la France et la Grce organisent le 3 mai 2012 en coopration avec l’UNESCO un dbat sur le thme : Protger les journalistes : bilan et perspectives, 5 ans aprs la rsolution 1738 .

Pour plus de renseignements, visiter le site de la Reprsentation permanente de la France auprs des Nations-unies New York.

Dernière modification : 30/06/2015

Haut de page